logo

Joseph a un doute

Art & Reportage

Conception, réalisation
Reportage magazine
Travail d’investigation

Pour obtenir un travail d’écriture original, la conception et la réalisation de reportages et d’articles de magazine demandent une recherche d’investigation importante. Produire un bon reportage ne s’improvise pas, il est nécessaire de s’entourer de professionnels, rédacteur, photographe, iconographe afin d’assurer la diffusion d’informations viables, véridiques et basées sur des faits avérés.

Une histoire originale

L’interview ne doit pas être utilisée systématiquement et les reportages trop long sont à proscrire. La majorité des lecteurs parcours les titres et les chapeaux, il faut donc les retenir par des accroches et des images pertinentes afin de les incités à lire l’ensemble du texte. L’aspect humain du sujet traité doit être pris en compte, sans oublié l’humour. C’est en imaginant la manière de raconter une situation ou une histoire originale, que l’on peut trouver la voie d’une bonne narration.

Le choix de l'artiste
Giuseppe Mastromatteo
Le surréalisme vitalisé.

L’inspiration « d’indépendense »

Les portraits de Giuseppe Mastromatteo ramènent le surréalisme poétique à la vie. Il aurait pu travailler sur des collages, mais pour donner à l’humanité une dimension impossible et illusoire, il a préféré la subtilité de la technologie numérique. Des visages déchirés, des yeux et des oreilles surgissant de mains sont au cœur de cette vérité imaginaire inspirée de Magritte et de Man Ray. Le résultat ? Une nouvelle synthèse visuelle et des motifs stylistiques brouillant les frontières entre le monde de la publicité et celui de la recherche artistique pure. Une œuvre symbolique de ce que la photographie d’aujourd’hui a de plus contemporain.

pagegiuseppe1
pagegiuseppe2-min
pagegiuseppe2-min
Un théâtre hanté

Des fonds blancs, une lumière homogène : rien ne vient détourner le regard de l’expression des personnages hantant ce silencieux et fascinant théâtre de l’absurde. Ces corps transfigurés, percés et lacérés, nullement victimes de violences, prennent solennellement la pose devant l’objectif, au-delà de toute souffrance. Giuseppe Mastromatteo en appelle à une dimension intime de la beauté. Avec ses modèles rappelant les canons classiques de l’harmonie, et de l’équilibre, il crée une dialectique complexe entre la fascination et l’interrogation d’un théâtre hanté.

concept magazine

Bienvenue dans l'univers
de Joseph a un doute